Pensée juives, Moussar

Information

Fabricants

Déjà vus

L'Immortalité de l'âme chez les juifs

Kabal

Neuf

Par Gidéon Brécher (Gedaliah ben Eliézer) Cet écrit cherche à suivre, depuis son origine, le développement de la doctrine de l'immortalité de l'âme chez les Juifs.

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

13,00 € TTC

Fiche technique

Type de reliureBroché
Pages120
EditeurLAHY
AuteurGédalia ben Eliézer
ISBN9782952103909
Année2004
En stock délai:3/5 jours ouvrés

En savoir plus

L'Immortalité des âmes chez les juifs selon la Bible, le Talmud et la Kabbale - par Gidéon Brécher (Gedaliah ben Eliézer)

Cet écrit cherche à suivre, depuis son origine, le développement de la doctrine de l'immortalité de l'âme chez les Juifs, et à déterminer quelles furent, aux diverses périodes de leur histoire si agitée, les idées généralement reçues à cet égard. Ce livre permet de suivre la doctrine de l'immortalité, dans toutes ses formes et à toutes ses phases, depuis son origine jusqu'aux siècles les plus rapprochés. Afin de faciliter cette étude, le tout est partagé en quatre périodes : biblique, post-biblique, talmudique, post-talmudique.
Aussi haut que nous remontions dans l'histoire de l'humanité, nous ne trouvons pas un peuple chez lequel la croyance à l'immortalité de l’âme n'ait poussé de profondes racines.
La doctrine de l'immortalité de l'âme a tant d'influence sur la vie de l'individu et sur le développement de la société, la manière même dont on la comprend, l'idée qu'on s'en fait n'en a pas moins. Quelle différence n'y aura-t-il pas, par exemple, entre la vie d'un homme qui se croit sûr de l'immortalité et du bonheur à venir, et la vie de celui qui se croit soumis à mille obligations, pour subir ensuite en tremblant un rigoureux jugement divin ? Avec quels sentiments différents l’un et l'autre ne rendront-ils pas le dernier soupir !

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

L'Immortalité de l'âme chez les juifs

L'Immortalité de l'âme chez les juifs

Par Gidéon Brécher (Gedaliah ben Eliézer) Cet écrit cherche à suivre, depuis son origine, le développement de la doctrine de l'immortalité de l'âme chez les Juifs.